Recettes traditionnelles

La distanciation sociale se poursuivra alors que les restaurants rouvrent après le coronavirus, selon de nouvelles directives

La distanciation sociale se poursuivra alors que les restaurants rouvrent après le coronavirus, selon de nouvelles directives

La distanciation sociale va changer l'expérience du restaurant

Rogan Macdonald/Cultura via Getty Images

Beaucoup d'entre nous attendent probablement avec impatience un moment où il sera sûr de savourer des boissons sans fond au brunch ou des penne arrabbiata autour d'un verre de vin dans votre restaurant italien préféré, mais aller manger à l'avenir peut sembler un peu différent de ce à quoi nous étions habitués au pré-coronavirus. Selon un nouvel ensemble de directives de la National Restaurant Association, il est préférable de maintenir la distanciation sociale pour nous protéger et protéger ceux qui nous entourent.

Comment porter correctement un masque facial pendant la pandémie de coronavirus

Avant la réouverture des entreprises, la NRA conseille d'afficher une signalisation à l'entrée indiquant que personne ayant de la fièvre ou des symptômes de COVID-19 ne peut entrer dans le restaurant. Les plans d'étage doivent être mis à jour pour reconcevoir la disposition des sièges, en assurant au moins 6 pieds de séparation entre les configurations de table.

Voici un autre problème : la salle d'attente. Les restaurateurs doivent créer un processus pour que les clients puissent rester séparés pendant qu'ils attendent une table au lieu de se rassembler au même endroit. Cela peut inclure des marquages ​​au sol, une distanciation extérieure ou une attente dans les voitures.

Il y aura probablement aussi une taille de parti maximale recommandée par le CDC ou mandatée par le gouvernement local ou de l'État. Les restaurants peuvent envisager un modèle de sièges réservés uniquement ou à l'avance pour mieux contrôler le flux et l'heure d'arrivée des clients.

L'interaction entre les clients et les employés doit être minimale. Des barrières physiques sont conseillées le cas échéant, comme des cloisons entre les stands ou du plexiglas au niveau des caisses. Nous pourrions également voir plus de technologie, notamment la commande mobile, les tablettes de menu, les textes à l'arrivée pour les sièges et le paiement sans contact ainsi qu'une sortie séparée de l'entrée.

Bien sûr, personne ne sait quand les restaurants auront officiellement le feu vert pour rouvrir. Pour l'instant, nous pouvons profiter de nos plats préférés dans le confort de notre canapé. Voici la livraison de nourriture que l'Amérique commande pendant la pandémie de coronavirus.


Manger au restaurant à l'époque de Covid-19: hygiène, normes de distanciation sociale au centre de l'attention alors que les restaurants et les détaillants se préparent à rouvrir en Inde

Les restaurateurs et les détaillants attendent maintenant avec impatience de reprendre leurs activités commerciales après que le gouvernement leur a permis samedi de rouvrir à partir du 8 juin.

Plusieurs exploitants de restaurants à service rapide (QSR) ont repensé et réorganisé la disposition de leurs restaurants pour respecter les normes de distanciation sociale ainsi que des fonctionnalités d'hygiène supplémentaires, tandis que certains ont également introduit la livraison à domicile et les plats à emporter.

Alors que la plupart des acteurs ont salué l'ordre du gouvernement de rouvrir les restaurants et les centres commerciaux de manière progressive à partir du 8 juin, affirmant que cela aiderait l'économie à se redresser, d'autres ont également mis en garde en soulignant qu'une plus grande clarté sur les directives est nécessaire car les gouvernements des États respectifs et le l'administration locale aurait un mot à dire plus large à cet égard.

L'opérateur de la chaîne QSR KFC India a déclaré que les nouvelles directives aideraient les gens à reprendre leur vie normale. Assurant la sécurité et le bien-être de ses clients, l'entreprise a modifié la conception des restaurants pour renforcer la distanciation sociale et formé les membres de l'équipe selon les nouvelles normes.

« Nous avons prévu des moyens par lesquels les consommateurs peuvent déguster leur plat KFC préféré avec leurs amis et leur famille lorsqu'ils viennent au restaurant, tout en étant assurés de leur sécurité.

"Nous avons modifié la conception des restaurants pour renforcer la distanciation sociale, formé les membres de l'équipe selon les nouvelles normes et mettons en œuvre des mesures telles que des sièges distants, des points d'attente délimités dans les files d'attente, un afflux de clients contrôlé", a déclaré Moksh Chopra, CMO de KFC India.

Burman Hospitality, qui est le partenaire principal de la franchise en Inde pour Taco Bell's, a déclaré qu'il rouvrirait ses restaurants avec des mesures d'hygiène et de sécurité supplémentaires, conformément aux normes de distanciation sociale à la fois sur les étages du restaurant ainsi que dans les cuisines.

« Les marques de restaurants comme la nôtre ont travaillé avec diligence pour créer et tester de nouvelles méthodes de fonctionnement conçues pour le monde post COVID-19.

"Pour renforcer cela, nous avons acquis des connaissances sur ce que d'autres franchisés Taco Bell ont adopté dans le monde et avons déjà commencé à introduire un certain nombre de fonctionnalités qui feront de nous les restaurants les plus sûrs d'Inde", a déclaré Mandeep Singh Sethi, vice-président des opérations de Burman Hospitality.

Certains exemples sont la réorganisation de l'agencement des restaurants, la création d'une expérience de restauration sans contact de bout en bout pour les consommateurs, ainsi que l'introduction de nouveaux modèles commerciaux davantage axés sur la livraison et la vente à emporter, a-t-il ajouté.

McDonald's India (Nord et Est) a également déclaré avoir mis en place des mesures de sécurité dans son restaurant.

"Nous étudions les meilleures pratiques qui sont suivies à l'échelle mondiale et comprenons les directives locales, base sur laquelle nous nous préparons pour assurer un environnement sûr et hygiénique pour nos clients ainsi que pour nos employés", a déclaré McDonald's India (Nord et Est) dans une déclaration.

Exprimant des sentiments similaires, un porte-parole de Burger King India a déclaré : « Nous nous félicitons de l'annonce du gouvernement concernant l'ouverture de restaurants. Nous sommes ravis d'offrir aux consommateurs des aliments sûrs, hygiéniques et savoureux en ces temps difficiles ».

La National Restaurant Association of India (NRAI) a cependant salué les directives d'assouplissement du gouvernement, mais a déclaré qu'elle ne comprenait pas la logique consistant à exclure les bars du champ des activités autorisées et que la même chose doit également être autorisée.

«Nous attendons maintenant de nous engager avec divers gouvernements des États pour mettre en place des garanties strictes afin de garantir un environnement sûr pour nos consommateurs et nos employés. En tant qu'organisme responsable de l'industrie, nous avons volontairement fermé notre entreprise pour des risques plus importants pour la santé de nos clients et employés et nous aimerions que toutes les garanties soient en place avant d'ouvrir à nouveau nos restaurants », a déclaré le président de NRAI, Anurag Katriar.

Il ne faut pas non plus oublier que les heures d'ouverture autorisées actuellement sont également très limitées et doivent être encore prolongées en temps voulu, a-t-il ajouté.

L'Association des centres commerciaux de l'Inde (SCAI) a déclaré que cette décision aiderait à alléger la pression de l'industrie et à lancer le processus de relance.

«La relaxation va certainement aider à alléger une pression inimaginable qui a été exercée sur l'industrie après le verrouillage. Le renouveau et la résurgence sont un long processus qui vient de commencer. Nous attendrons de plus amples informations du MOHFW pour nous assurer que les directives sont suivies dans la lettre et dans l'esprit », a déclaré le président du SCAI, Amitabh Taneja.

L'Association indienne des détaillants (RAI) a déclaré que l'ouverture de centres commerciaux et de toutes les catégories de commerce de détail "est importante pour sauver des millions d'emplois et relancer l'économie".

«Les détaillants et les centres commerciaux doivent garantir des procédures opérationnelles standard afin que les citoyens soient en sécurité et que les personnes travaillant dans ces endroits soient également en sécurité. Nous avons été en contact avec divers responsables gouvernementaux depuis le verrouillage et nous pensons que le gouvernement est convaincu que les centres commerciaux suivraient les SOP comme cela est requis », a déclaré le PDG de la RAI, Kumar Rajagopalan.

(Cette histoire a été publiée à partir d'un fil d'alimentation d'une agence de presse sans modification du texte. Seul le titre a été modifié. )


Manger au restaurant à l'époque de Covid-19: hygiène, normes de distanciation sociale au centre de l'attention alors que les restaurants et les détaillants se préparent à rouvrir en Inde

Les restaurateurs et les détaillants attendent maintenant avec impatience de reprendre leurs activités commerciales après que le gouvernement leur a permis samedi de rouvrir à partir du 8 juin.

Plusieurs exploitants de restaurants à service rapide (QSR) ont repensé et réorganisé la disposition de leurs restaurants pour respecter les normes de distanciation sociale ainsi que des fonctionnalités d'hygiène supplémentaires, tandis que certains ont également introduit la livraison à domicile et les plats à emporter.

Alors que la plupart des acteurs ont salué l'ordre du gouvernement de rouvrir les restaurants et les centres commerciaux de manière progressive à partir du 8 juin, affirmant que cela aiderait l'économie à se redresser, d'autres ont également mis en garde en soulignant qu'une plus grande clarté sur les directives est nécessaire car les gouvernements des États respectifs et le l'administration locale aurait un mot à dire plus large à cet égard.

L'opérateur de la chaîne QSR KFC India a déclaré que les nouvelles directives aideraient les gens à reprendre leur vie normale. Assurant la sécurité et le bien-être de ses clients, l'entreprise a modifié la conception des restaurants pour renforcer la distanciation sociale et formé les membres de l'équipe selon les nouvelles normes.

« Nous avons prévu des moyens par lesquels les consommateurs peuvent déguster leur plat KFC préféré avec leurs amis et leur famille lorsqu'ils viennent au restaurant, tout en étant assurés de leur sécurité.

"Nous avons modifié la conception des restaurants pour renforcer la distanciation sociale, formé les membres de l'équipe selon les nouvelles normes et mettons en œuvre des mesures telles que des sièges distants, des points d'attente délimités dans les files d'attente, un afflux de clients contrôlé", a déclaré Moksh Chopra, CMO de KFC India.

Burman Hospitality, qui est le partenaire principal de la franchise en Inde pour Taco Bell's, a déclaré qu'il rouvrirait ses restaurants avec des mesures d'hygiène et de sécurité supplémentaires, conformément aux normes de distanciation sociale à la fois sur les étages du restaurant ainsi que dans les cuisines.

« Les marques de restaurants comme la nôtre ont travaillé avec diligence pour créer et tester de nouvelles méthodes de fonctionnement conçues pour le monde post COVID-19.

"Pour renforcer cela, nous avons acquis des connaissances sur ce que d'autres franchisés Taco Bell ont adopté dans le monde et avons déjà commencé à introduire un certain nombre de fonctionnalités qui feront de nous les restaurants les plus sûrs d'Inde", a déclaré Mandeep Singh Sethi, vice-président des opérations de Burman Hospitality.

Certains exemples sont la réorganisation de l'agencement des restaurants, la création d'une expérience de restauration sans contact de bout en bout pour les consommateurs, ainsi que l'introduction de nouveaux modèles commerciaux davantage axés sur la livraison et la vente à emporter, a-t-il ajouté.

McDonald's India (Nord et Est) a également déclaré avoir mis en place des mesures de sécurité dans son restaurant.

"Nous étudions les meilleures pratiques qui sont suivies à l'échelle mondiale et comprenons les directives locales, base sur laquelle nous nous préparons pour assurer un environnement sûr et hygiénique pour nos clients ainsi que pour nos employés", a déclaré McDonald's India (Nord et Est) dans une déclaration.

Exprimant des sentiments similaires, un porte-parole de Burger King India a déclaré : « Nous nous félicitons de l'annonce du gouvernement concernant l'ouverture de restaurants. Nous sommes ravis d'offrir aux consommateurs des aliments sûrs, hygiéniques et savoureux en ces temps difficiles ».

La National Restaurant Association of India (NRAI) a cependant salué les directives d'assouplissement du gouvernement, mais a déclaré qu'elle ne comprenait pas la logique consistant à exclure les bars du champ des activités autorisées et que la même chose doit également être autorisée.

«Nous attendons maintenant de nous engager avec divers gouvernements des États pour mettre en place des garanties strictes afin de garantir un environnement sûr pour nos consommateurs et nos employés. En tant qu'organisme responsable de l'industrie, nous avons volontairement fermé notre entreprise pour des risques plus importants pour la santé de nos clients et employés et nous aimerions que toutes les garanties soient en place avant d'ouvrir à nouveau nos restaurants », a déclaré le président de NRAI, Anurag Katriar.

Il ne faut pas non plus oublier que les heures d'ouverture autorisées actuellement sont également très limitées et doivent être encore prolongées en temps voulu, a-t-il ajouté.

L'Association des centres commerciaux de l'Inde (SCAI) a déclaré que cette décision aiderait à alléger la pression de l'industrie et à lancer le processus de relance.

«La relaxation va certainement aider à alléger une pression inimaginable qui a été exercée sur l'industrie après le verrouillage. Le renouveau et la résurgence sont un long processus qui vient de commencer. Nous attendrons de plus amples informations du MOHFW pour nous assurer que les directives sont suivies dans la lettre et dans l'esprit », a déclaré le président du SCAI, Amitabh Taneja.

L'Association indienne des détaillants (RAI) a déclaré que l'ouverture de centres commerciaux et de toutes les catégories de commerce de détail "est importante pour sauver des millions d'emplois et relancer l'économie".

«Les détaillants et les centres commerciaux doivent garantir des procédures opérationnelles standard afin que les citoyens soient en sécurité et que les personnes travaillant dans ces lieux soient également en sécurité. Nous avons été en contact avec divers responsables gouvernementaux depuis le verrouillage et nous pensons que le gouvernement est convaincu que les centres commerciaux suivraient les SOP comme cela est requis », a déclaré le PDG de la RAI, Kumar Rajagopalan.

(Cette histoire a été publiée à partir d'un fil d'alimentation d'agence sans modification du texte. Seul le titre a été modifié. )


Manger au restaurant à l'époque de Covid-19: hygiène, normes de distanciation sociale au centre de l'attention alors que les restaurants et les détaillants se préparent à rouvrir en Inde

Les restaurateurs et les détaillants attendent maintenant avec impatience de reprendre leurs activités commerciales après que le gouvernement leur a permis samedi de rouvrir à partir du 8 juin.

Plusieurs exploitants de restaurants à service rapide (QSR) ont repensé et réorganisé la disposition de leurs restaurants pour respecter les normes de distanciation sociale ainsi que des fonctionnalités d'hygiène supplémentaires, tandis que certains ont également introduit la livraison à domicile et les plats à emporter.

Alors que la plupart des acteurs ont salué l'ordre du gouvernement de rouvrir les restaurants et les centres commerciaux de manière progressive à partir du 8 juin, affirmant que cela aiderait l'économie à se redresser, d'autres ont également mis en garde en soulignant qu'une plus grande clarté sur les directives est nécessaire car les gouvernements des États respectifs et le l'administration locale aurait un mot à dire plus large à cet égard.

L'opérateur de la chaîne QSR KFC India a déclaré que les nouvelles directives aideraient les gens à reprendre leur vie normale. Assurant la sécurité et le bien-être de ses clients, l'entreprise a modifié la conception des restaurants pour renforcer la distanciation sociale et formé les membres de l'équipe selon les nouvelles normes.

« Nous avons prévu des moyens pour que les consommateurs puissent déguster leur plat KFC préféré avec leurs amis et leur famille lorsqu'ils viennent au restaurant, tout en étant assurés de leur sécurité.

"Nous avons modifié la conception des restaurants pour renforcer la distanciation sociale, formé les membres de l'équipe selon les nouvelles normes et mettons en œuvre des mesures telles que des sièges distants, des points d'attente délimités dans les files d'attente, un afflux de clients contrôlé", a déclaré Moksh Chopra, CMO de KFC India.

Burman Hospitality, qui est le partenaire principal de la franchise en Inde pour Taco Bell's, a déclaré qu'il rouvrirait ses restaurants avec des mesures d'hygiène et de sécurité supplémentaires, conformément aux normes de distanciation sociale à la fois sur les étages du restaurant ainsi que dans les cuisines.

« Les marques de restaurants comme la nôtre ont travaillé avec diligence pour créer et tester de nouvelles méthodes de fonctionnement conçues pour le monde post COVID-19.

"Pour renforcer cela, nous avons acquis des connaissances sur ce que d'autres franchisés Taco Bell ont adopté dans le monde et avons déjà commencé à introduire un certain nombre de fonctionnalités qui feront de nous les restaurants les plus sûrs d'Inde", a déclaré Mandeep Singh Sethi, vice-président des opérations de Burman Hospitality.

Certains exemples sont la réorganisation de l'agencement des restaurants, la création d'une expérience de restauration sans contact de bout en bout pour les consommateurs, ainsi que l'introduction de nouveaux modèles commerciaux davantage axés sur la livraison et la vente à emporter, a-t-il ajouté.

McDonald's India (Nord et Est) a également déclaré avoir mis en place des mesures de sécurité dans son restaurant.

"Nous étudions les meilleures pratiques qui sont suivies à l'échelle mondiale et comprenons les directives locales, base sur laquelle nous nous préparons pour assurer un environnement sûr et hygiénique pour nos clients ainsi que pour nos employés", a déclaré McDonald's India (Nord et Est) dans une déclaration.

Exprimant des sentiments similaires, un porte-parole de Burger King India a déclaré : « Nous nous félicitons de l'annonce du gouvernement concernant l'ouverture de restaurants. Nous sommes ravis d'offrir aux consommateurs des aliments sûrs, hygiéniques et savoureux en ces temps difficiles ».

La National Restaurant Association of India (NRAI) a cependant accueilli favorablement les directives d'assouplissement du gouvernement, mais a déclaré qu'elle ne comprenait pas la logique consistant à exclure les bars du champ des activités autorisées et que la même chose doit également être autorisée.

«Nous attendons maintenant de nous engager avec divers gouvernements des États pour mettre en place des garanties strictes afin de garantir un environnement sûr pour nos consommateurs et nos employés. En tant qu'organisme responsable de l'industrie, nous avons volontairement fermé notre entreprise pour des risques plus importants pour la santé de nos clients et employés et nous aimerions que toutes les garanties soient en place avant d'ouvrir à nouveau nos restaurants », a déclaré le président de NRAI, Anurag Katriar.

Il ne faut pas non plus oublier que les heures d'ouverture autorisées actuellement sont également très limitées et doivent être encore prolongées en temps voulu, a-t-il ajouté.

L'Association des centres commerciaux de l'Inde (SCAI) a déclaré que cette décision aiderait à alléger la pression de l'industrie et à lancer le processus de relance.

«La relaxation va certainement aider à alléger une pression inimaginable qui a été exercée sur l'industrie après le verrouillage. Le renouveau et la résurgence sont un long processus qui vient de commencer. Nous attendrons de plus amples informations du MOHFW pour nous assurer que les directives sont suivies dans la lettre et dans l'esprit », a déclaré le président du SCAI, Amitabh Taneja.

L'Association indienne des détaillants (RAI) a déclaré que l'ouverture de centres commerciaux et de toutes les catégories de commerce de détail "est importante pour sauver des millions d'emplois et relancer l'économie".

«Les détaillants et les centres commerciaux doivent garantir des procédures opérationnelles standard afin que les citoyens soient en sécurité et que les personnes travaillant dans ces lieux soient également en sécurité. Nous avons été en contact avec divers responsables gouvernementaux depuis le verrouillage et nous pensons que le gouvernement est convaincu que les centres commerciaux suivraient les SOP comme cela est requis », a déclaré le PDG de la RAI, Kumar Rajagopalan.

(Cette histoire a été publiée à partir d'un fil d'alimentation d'agence sans modification du texte. Seul le titre a été modifié. )


Manger au restaurant à l'époque de Covid-19: hygiène, normes de distanciation sociale au centre de l'attention alors que les restaurants et les détaillants se préparent à rouvrir en Inde

Les restaurateurs et les détaillants attendent maintenant avec impatience de reprendre leurs activités commerciales après que le gouvernement leur a permis samedi de rouvrir à partir du 8 juin.

Plusieurs exploitants de restaurants à service rapide (QSR) ont repensé et réorganisé la disposition de leurs restaurants pour respecter les normes de distanciation sociale ainsi que des fonctionnalités d'hygiène supplémentaires, tandis que certains ont également introduit la livraison à domicile et les plats à emporter.

Alors que la plupart des acteurs ont salué l'ordre du gouvernement de rouvrir les restaurants et les centres commerciaux de manière progressive à partir du 8 juin, affirmant que cela aiderait l'économie à se redresser, d'autres ont également mis en garde en soulignant qu'une plus grande clarté sur les directives est nécessaire car les gouvernements des États respectifs et le l'administration locale aurait un mot à dire plus large à cet égard.

L'opérateur de la chaîne QSR KFC India a déclaré que les nouvelles directives aideraient les gens à reprendre leur vie normale. Assurant la sécurité et le bien-être de ses clients, l'entreprise a modifié la conception des restaurants pour renforcer la distanciation sociale et formé les membres de l'équipe selon les nouvelles normes.

« Nous avons prévu des moyens pour que les consommateurs puissent déguster leur plat KFC préféré avec leurs amis et leur famille lorsqu'ils viennent au restaurant, tout en étant assurés de leur sécurité.

"Nous avons modifié la conception des restaurants pour renforcer la distanciation sociale, formé les membres de l'équipe selon les nouvelles normes et mettons en œuvre des mesures telles que des sièges distants, des points d'attente délimités dans les files d'attente, un afflux de clients contrôlé", a déclaré Moksh Chopra, CMO de KFC India.

Burman Hospitality, qui est le partenaire principal de la franchise en Inde pour Taco Bell's, a déclaré qu'il rouvrirait ses restaurants avec des mesures d'hygiène et de sécurité supplémentaires, conformément aux normes de distanciation sociale à la fois sur les étages du restaurant ainsi que dans les cuisines.

« Les marques de restaurants comme la nôtre ont travaillé avec diligence pour créer et tester de nouvelles méthodes de fonctionnement conçues pour le monde post COVID-19.

"Pour renforcer cela, nous avons acquis des connaissances sur ce que d'autres franchisés Taco Bell ont adopté dans le monde et avons déjà commencé à introduire un certain nombre de fonctionnalités qui feront de nous les restaurants les plus sûrs d'Inde", a déclaré Mandeep Singh Sethi, vice-président des opérations de Burman Hospitality.

Certains exemples sont la réorganisation de l'agencement des restaurants, la création d'une expérience de restauration sans contact de bout en bout pour les consommateurs, ainsi que l'introduction de nouveaux modèles commerciaux davantage axés sur la livraison et la vente à emporter, a-t-il ajouté.

McDonald's India (Nord et Est) a également déclaré avoir mis en place des mesures de sécurité dans son restaurant.

"Nous étudions les meilleures pratiques qui sont suivies à l'échelle mondiale et comprenons les directives locales, base sur laquelle nous nous préparons pour assurer un environnement sûr et hygiénique pour nos clients ainsi que pour nos employés", a déclaré McDonald's India (Nord et Est) dans une déclaration.

Exprimant des sentiments similaires, un porte-parole de Burger King India a déclaré : « Nous nous félicitons de l'annonce du gouvernement concernant l'ouverture de restaurants. Nous sommes ravis d'offrir aux consommateurs des aliments sûrs, hygiéniques et savoureux en ces temps difficiles ».

La National Restaurant Association of India (NRAI) a cependant accueilli favorablement les directives d'assouplissement du gouvernement, mais a déclaré qu'elle ne comprenait pas la logique consistant à exclure les bars du champ des activités autorisées et que la même chose doit également être autorisée.

«Nous attendons maintenant de nous engager avec divers gouvernements des États pour mettre en place des garanties strictes afin de garantir un environnement sûr pour nos consommateurs et nos employés. En tant qu'organisme responsable de l'industrie, nous avons volontairement fermé notre entreprise pour des risques plus importants pour la santé de nos clients et employés et nous aimerions que toutes les garanties soient en place avant d'ouvrir à nouveau nos restaurants », a déclaré le président de NRAI, Anurag Katriar.

Il ne faut pas non plus oublier que les heures d'ouverture autorisées actuellement sont également très limitées et doivent être encore prolongées en temps voulu, a-t-il ajouté.

L'Association des centres commerciaux de l'Inde (SCAI) a déclaré que cette décision aiderait à alléger la pression de l'industrie et à lancer le processus de relance.

«La relaxation va certainement aider à alléger une pression inimaginable qui a été exercée sur l'industrie après le verrouillage. Le renouveau et la résurgence sont un long processus qui vient de commencer. Nous attendrons de plus amples informations du MOHFW pour nous assurer que les directives sont suivies dans la lettre et dans l'esprit », a déclaré le président du SCAI, Amitabh Taneja.

L'Association indienne des détaillants (RAI) a déclaré que l'ouverture de centres commerciaux et de toutes les catégories de commerce de détail "est importante pour sauver des millions d'emplois et relancer l'économie".

«Les détaillants et les centres commerciaux doivent garantir des procédures opérationnelles standard afin que les citoyens soient en sécurité et que les personnes travaillant dans ces endroits soient également en sécurité. Nous avons été en contact avec divers responsables gouvernementaux depuis le verrouillage et nous pensons que le gouvernement est convaincu que les centres commerciaux suivraient les SOP comme cela est requis », a déclaré le PDG de la RAI, Kumar Rajagopalan.

(Cette histoire a été publiée à partir d'un fil d'alimentation d'agence sans modification du texte. Seul le titre a été modifié. )


Manger au restaurant à l'époque de Covid-19: hygiène, normes de distanciation sociale au centre de l'attention alors que les restaurants et les détaillants se préparent à rouvrir en Inde

Les restaurateurs et les détaillants attendent maintenant avec impatience de reprendre leurs activités commerciales après que le gouvernement leur a permis samedi de rouvrir à partir du 8 juin.

Plusieurs exploitants de restaurants à service rapide (QSR) ont repensé et réorganisé la disposition de leurs restaurants pour respecter les normes de distanciation sociale ainsi que des fonctionnalités d'hygiène supplémentaires, tandis que certains ont également introduit la livraison à domicile et les plats à emporter.

Alors que la plupart des acteurs ont salué l'ordre du gouvernement de rouvrir les restaurants et les centres commerciaux de manière progressive à partir du 8 juin, affirmant que cela aiderait l'économie à se redresser, d'autres ont également mis en garde en soulignant qu'une plus grande clarté sur les directives est nécessaire car les gouvernements des États respectifs et le l'administration locale aurait un mot à dire plus large à cet égard.

L'opérateur de la chaîne QSR KFC India a déclaré que les nouvelles directives aideraient les gens à reprendre leur vie normale. Assurant la sécurité et le bien-être de ses clients, l'entreprise a modifié la conception des restaurants pour renforcer la distanciation sociale et formé les membres de l'équipe selon les nouvelles normes.

« Nous avons prévu des moyens pour que les consommateurs puissent déguster leur plat KFC préféré avec leurs amis et leur famille lorsqu'ils viennent au restaurant, tout en étant assurés de leur sécurité.

"Nous avons modifié la conception des restaurants pour renforcer la distanciation sociale, formé les membres de l'équipe selon les nouvelles normes et mettons en œuvre des mesures telles que des sièges distants, des points d'attente délimités dans les files d'attente, un afflux de clients contrôlé", a déclaré Moksh Chopra, CMO de KFC India.

Burman Hospitality, qui est le partenaire principal de la franchise en Inde pour Taco Bell's, a déclaré qu'il rouvrirait ses restaurants avec des mesures d'hygiène et de sécurité supplémentaires, conformément aux normes de distanciation sociale à la fois sur les étages du restaurant ainsi que dans les cuisines.

« Les marques de restaurants comme la nôtre ont travaillé avec diligence pour créer et tester de nouvelles méthodes de fonctionnement conçues pour le monde post COVID-19.

"Pour renforcer cela, nous avons acquis des connaissances sur ce que d'autres franchisés Taco Bell ont adopté dans le monde et avons déjà commencé à introduire un certain nombre de fonctionnalités qui feront de nous les restaurants les plus sûrs d'Inde", a déclaré Mandeep Singh Sethi, vice-président des opérations de Burman Hospitality.

Certains exemples sont la réorganisation de l'agencement des restaurants, la création d'une expérience de restauration sans contact de bout en bout pour les consommateurs, ainsi que l'introduction de nouveaux modèles commerciaux davantage axés sur la livraison et la vente à emporter, a-t-il ajouté.

McDonald's India (Nord et Est) a également déclaré avoir mis en place des mesures de sécurité dans son restaurant.

"Nous étudions les meilleures pratiques qui sont suivies à l'échelle mondiale et comprenons les directives locales, base sur laquelle nous nous préparons pour assurer un environnement sûr et hygiénique pour nos clients ainsi que pour nos employés", a déclaré McDonald's India (Nord et Est) dans une déclaration.

Exprimant des sentiments similaires, un porte-parole de Burger King India a déclaré : « Nous nous félicitons de l'annonce du gouvernement concernant l'ouverture de restaurants. Nous sommes ravis d'offrir aux consommateurs des aliments sûrs, hygiéniques et savoureux en ces temps difficiles ».

La National Restaurant Association of India (NRAI) a cependant salué les directives d'assouplissement du gouvernement, mais a déclaré qu'elle ne comprenait pas la logique consistant à exclure les bars du champ des activités autorisées et que la même chose doit être autorisée également.

«Nous attendons maintenant de nous engager avec divers gouvernements des États pour mettre en place des garanties strictes afin de garantir un environnement sûr pour nos consommateurs et nos employés. En tant qu'organisme responsable de l'industrie, nous avons volontairement fermé notre entreprise pour des risques plus importants pour la santé de nos clients et employés et nous aimerions que toutes les garanties soient en place avant d'ouvrir à nouveau nos restaurants », a déclaré le président de NRAI, Anurag Katriar.

Il ne faut pas non plus oublier que les heures d'ouverture autorisées actuellement sont également très limitées et doivent être encore prolongées en temps voulu, a-t-il ajouté.

L'Association des centres commerciaux de l'Inde (SCAI) a déclaré que cette décision aiderait à alléger la pression de l'industrie et à lancer le processus de relance.

«La relaxation va certainement aider à alléger une pression inimaginable qui a été exercée sur l'industrie après le verrouillage. Le renouveau et la résurgence sont un long processus qui vient de commencer. Nous attendrons de plus amples informations du MOHFW pour nous assurer que les directives sont suivies dans la lettre et dans l'esprit », a déclaré le président du SCAI, Amitabh Taneja.

L'Association indienne des détaillants (RAI) a déclaré que l'ouverture de centres commerciaux et de toutes les catégories de commerce de détail "est importante pour sauver des millions d'emplois et relancer l'économie".

«Les détaillants et les centres commerciaux doivent garantir des procédures opérationnelles standard afin que les citoyens soient en sécurité et que les personnes travaillant dans ces lieux soient également en sécurité. Nous avons été en contact avec divers responsables gouvernementaux depuis le verrouillage et nous pensons que le gouvernement est convaincu que les centres commerciaux suivraient les SOP comme cela est requis », a déclaré le PDG de la RAI, Kumar Rajagopalan.

(Cette histoire a été publiée à partir d'un fil d'alimentation d'agence sans modification du texte. Seul le titre a été modifié. )


Manger au restaurant à l'époque de Covid-19: hygiène, normes de distanciation sociale au centre de l'attention alors que les restaurants et les détaillants se préparent à rouvrir en Inde

Les restaurateurs et les détaillants attendent maintenant avec impatience de reprendre leurs activités commerciales après que le gouvernement leur a permis samedi de rouvrir à partir du 8 juin.

Plusieurs exploitants de restaurants à service rapide (QSR) ont repensé et réorganisé la disposition de leurs restaurants pour respecter les normes de distanciation sociale ainsi que des fonctionnalités d'hygiène supplémentaires, tandis que certains ont également introduit la livraison à domicile et les plats à emporter.

Alors que la plupart des acteurs ont salué l'ordre du gouvernement de rouvrir les restaurants et les centres commerciaux de manière progressive à partir du 8 juin, affirmant que cela aiderait l'économie à se redresser, d'autres ont également mis en garde en soulignant qu'une plus grande clarté sur les directives est nécessaire car les gouvernements des États respectifs et le l'administration locale aurait un mot à dire plus large à cet égard.

L'opérateur de la chaîne QSR KFC India a déclaré que les nouvelles directives aideraient les gens à reprendre leur vie normale. Assurant la sécurité et le bien-être de ses clients, l'entreprise a modifié la conception des restaurants pour renforcer la distanciation sociale et formé les membres de l'équipe selon les nouvelles normes.

« Nous avons prévu des moyens par lesquels les consommateurs peuvent déguster leur plat KFC préféré avec leurs amis et leur famille lorsqu'ils viennent au restaurant, tout en étant assurés de leur sécurité.

"Nous avons modifié la conception des restaurants pour renforcer la distanciation sociale, formé les membres de l'équipe selon les nouvelles normes et mettons en œuvre des mesures telles que des sièges distants, des points d'attente délimités dans les files d'attente, un afflux de clients contrôlé", a déclaré Moksh Chopra, CMO de KFC India.

Burman Hospitality, qui est le partenaire principal de la franchise en Inde pour Taco Bell's, a déclaré qu'il rouvrirait ses restaurants avec des mesures d'hygiène et de sécurité supplémentaires, conformément aux normes de distanciation sociale à la fois sur les étages du restaurant ainsi que dans les cuisines.

« Les marques de restaurants comme la nôtre ont travaillé avec diligence pour créer et tester de nouvelles méthodes de fonctionnement conçues pour le monde post COVID-19.

"Pour renforcer cela, nous avons acquis des connaissances sur ce que d'autres franchisés Taco Bell ont adopté dans le monde et avons déjà commencé à introduire un certain nombre de fonctionnalités qui feront de nous les restaurants les plus sûrs d'Inde", a déclaré Mandeep Singh Sethi, vice-président des opérations de Burman Hospitality.

Certains exemples sont la réorganisation de l'agencement des restaurants, la création d'une expérience de restauration sans contact de bout en bout pour les consommateurs, ainsi que l'introduction de nouveaux modèles commerciaux davantage axés sur la livraison et la vente à emporter, a-t-il ajouté.

McDonald's India (Nord et Est) a également déclaré avoir mis en place des mesures de sécurité dans son restaurant.

“We are studying best practices which are followed globally as well as understanding the local guidelines, basis which we are preparing to ensure a safe and hygienic environment for our customers as well as for our employees,” said McDonald’s India (North and East) in a statement.

Expressing similar sentiments, a spokesperson of Burger King India said: “We welcome the government’s announcement about opening up of restaurants. We are delighted to offer safe, hygienic and tasty food to consumers in these tough times”.

National Restaurant Association of India (NRAI) though has welcomed the government relaxation guidelines, but said it failed to understand the logic of keeping out bars from the purview of permitted activities and the same must be permitted as well.

“We now await to engage with various state governments to put together stringent safeguards to ensure safe environment for our consumers and employees. As a responsible industry body, we had voluntarily closed down our business in larger health risks to our guests and employees and we will like all safeguards to be in place before we open our restaurants again,” NRAI President Anurag Katriar.

It must also not be forgotten that the current permitted hours of business is also very limited and needs to be extended further in due course, he added.

Shopping Centres Association of India (SCAI) ) has said that the move would help ease pressure from the industry and start the process of revival.

“The relaxation is certainly going to help ease an unimaginable amount of pressure that was put on the industry following the lockdown. Revival and resurgence is a long process, which has just about begun. We will await further information from MOHFW to ensure the guidelines are followed in letter and spirit,” said SCAI Chairman Amitabh Taneja.

Retailers Association of India (RAI) said opening of malls and all categories of retail “is important to save millions of jobs and revive the economy”.

“Retailers and malls have to ensure standard operating procedures so that citizens are safe and the people working in these places are also safe. We have been in touch with various government officials since lockdown and we believe that the government is satisfied that the malls would follow the SOPs as is required,” RAI CEO Kumar Rajagopalan said.

(This story has been published from a wire agency feed without modifications to the text. Only the headline has been changed. )


Eating out in times of Covid-19: Hygiene, social distancing norms in focus as restaurants, retailers gear up to reopen in India

Restaurant operators and retailers are now looking forward to resume business activities after the government on Saturday allowed them to re-open from June 8.

Several Quick Service Restaurants (QSR) operators have redesigned and reorganised layouts of their dining facilities to adhere social distancing norms along with additional hygiene features, while some have also introduced home delivery and take-away.

While most of the players welcomed government’s order to reopen restaurants and shopping malls in a phased manner from June 8, saying that it would help the economy to recover others have also cautioned pointing out that more clarity on guidelines is required as respective state governments and the local administration would have a wider say in this.

QSR chain operator KFC India said the new guidelines would help people to resume their regular life. Assuring safety and well being of its customers, the company has modified the restaurant designs to reinforce social distancing, and trained team members according to the new norms.

“We have planned for ways in which consumers can enjoy their favourite KFC food with friends and family when they come to the restaurants, while being assured of their safety.

“We have modified the restaurant designs to reinforce social distancing, trained team members according to new norms and are implementing measures like distanced seating arrangements, demarcated waiting spots in the queues, controlled customer inflow,” KFC India CMO Moksh Chopra said.

Burman Hospitality, which is the Master Franchise Partner in India for Taco Bell’s, said it would re-open its restaurants with additional hygiene and safety measures, following social distancing norms both on the restaurant floors as well as in the kitchens.

“Restaurant brands like ours have been working diligently on creating and testing new ways of operations designed for the post COVID-19 world.

“To reinforce this, we have been gaining knowledge from what other Taco Bell franchisees have been adopting globally and have already started introducing a number of features that will make us the safest restaurants in India,” Burman Hospitality VP - Operations Mandeep Singh Sethi said.

Some examples are re-organising restaurant layouts, creating an end-to-end contactless dining experience for consumers, as well as introducing new business models which have a greater focus on delivery and take-away, he added.

McDonald’s India (North and East) also said it has implemented safety measures at its restaurant.

“We are studying best practices which are followed globally as well as understanding the local guidelines, basis which we are preparing to ensure a safe and hygienic environment for our customers as well as for our employees,” said McDonald’s India (North and East) in a statement.

Expressing similar sentiments, a spokesperson of Burger King India said: “We welcome the government’s announcement about opening up of restaurants. We are delighted to offer safe, hygienic and tasty food to consumers in these tough times”.

National Restaurant Association of India (NRAI) though has welcomed the government relaxation guidelines, but said it failed to understand the logic of keeping out bars from the purview of permitted activities and the same must be permitted as well.

“We now await to engage with various state governments to put together stringent safeguards to ensure safe environment for our consumers and employees. As a responsible industry body, we had voluntarily closed down our business in larger health risks to our guests and employees and we will like all safeguards to be in place before we open our restaurants again,” NRAI President Anurag Katriar.

It must also not be forgotten that the current permitted hours of business is also very limited and needs to be extended further in due course, he added.

Shopping Centres Association of India (SCAI) ) has said that the move would help ease pressure from the industry and start the process of revival.

“The relaxation is certainly going to help ease an unimaginable amount of pressure that was put on the industry following the lockdown. Revival and resurgence is a long process, which has just about begun. We will await further information from MOHFW to ensure the guidelines are followed in letter and spirit,” said SCAI Chairman Amitabh Taneja.

Retailers Association of India (RAI) said opening of malls and all categories of retail “is important to save millions of jobs and revive the economy”.

“Retailers and malls have to ensure standard operating procedures so that citizens are safe and the people working in these places are also safe. We have been in touch with various government officials since lockdown and we believe that the government is satisfied that the malls would follow the SOPs as is required,” RAI CEO Kumar Rajagopalan said.

(This story has been published from a wire agency feed without modifications to the text. Only the headline has been changed. )


Eating out in times of Covid-19: Hygiene, social distancing norms in focus as restaurants, retailers gear up to reopen in India

Restaurant operators and retailers are now looking forward to resume business activities after the government on Saturday allowed them to re-open from June 8.

Several Quick Service Restaurants (QSR) operators have redesigned and reorganised layouts of their dining facilities to adhere social distancing norms along with additional hygiene features, while some have also introduced home delivery and take-away.

While most of the players welcomed government’s order to reopen restaurants and shopping malls in a phased manner from June 8, saying that it would help the economy to recover others have also cautioned pointing out that more clarity on guidelines is required as respective state governments and the local administration would have a wider say in this.

QSR chain operator KFC India said the new guidelines would help people to resume their regular life. Assuring safety and well being of its customers, the company has modified the restaurant designs to reinforce social distancing, and trained team members according to the new norms.

“We have planned for ways in which consumers can enjoy their favourite KFC food with friends and family when they come to the restaurants, while being assured of their safety.

“We have modified the restaurant designs to reinforce social distancing, trained team members according to new norms and are implementing measures like distanced seating arrangements, demarcated waiting spots in the queues, controlled customer inflow,” KFC India CMO Moksh Chopra said.

Burman Hospitality, which is the Master Franchise Partner in India for Taco Bell’s, said it would re-open its restaurants with additional hygiene and safety measures, following social distancing norms both on the restaurant floors as well as in the kitchens.

“Restaurant brands like ours have been working diligently on creating and testing new ways of operations designed for the post COVID-19 world.

“To reinforce this, we have been gaining knowledge from what other Taco Bell franchisees have been adopting globally and have already started introducing a number of features that will make us the safest restaurants in India,” Burman Hospitality VP - Operations Mandeep Singh Sethi said.

Some examples are re-organising restaurant layouts, creating an end-to-end contactless dining experience for consumers, as well as introducing new business models which have a greater focus on delivery and take-away, he added.

McDonald’s India (North and East) also said it has implemented safety measures at its restaurant.

“We are studying best practices which are followed globally as well as understanding the local guidelines, basis which we are preparing to ensure a safe and hygienic environment for our customers as well as for our employees,” said McDonald’s India (North and East) in a statement.

Expressing similar sentiments, a spokesperson of Burger King India said: “We welcome the government’s announcement about opening up of restaurants. We are delighted to offer safe, hygienic and tasty food to consumers in these tough times”.

National Restaurant Association of India (NRAI) though has welcomed the government relaxation guidelines, but said it failed to understand the logic of keeping out bars from the purview of permitted activities and the same must be permitted as well.

“We now await to engage with various state governments to put together stringent safeguards to ensure safe environment for our consumers and employees. As a responsible industry body, we had voluntarily closed down our business in larger health risks to our guests and employees and we will like all safeguards to be in place before we open our restaurants again,” NRAI President Anurag Katriar.

It must also not be forgotten that the current permitted hours of business is also very limited and needs to be extended further in due course, he added.

Shopping Centres Association of India (SCAI) ) has said that the move would help ease pressure from the industry and start the process of revival.

“The relaxation is certainly going to help ease an unimaginable amount of pressure that was put on the industry following the lockdown. Revival and resurgence is a long process, which has just about begun. We will await further information from MOHFW to ensure the guidelines are followed in letter and spirit,” said SCAI Chairman Amitabh Taneja.

Retailers Association of India (RAI) said opening of malls and all categories of retail “is important to save millions of jobs and revive the economy”.

“Retailers and malls have to ensure standard operating procedures so that citizens are safe and the people working in these places are also safe. We have been in touch with various government officials since lockdown and we believe that the government is satisfied that the malls would follow the SOPs as is required,” RAI CEO Kumar Rajagopalan said.

(This story has been published from a wire agency feed without modifications to the text. Only the headline has been changed. )


Eating out in times of Covid-19: Hygiene, social distancing norms in focus as restaurants, retailers gear up to reopen in India

Restaurant operators and retailers are now looking forward to resume business activities after the government on Saturday allowed them to re-open from June 8.

Several Quick Service Restaurants (QSR) operators have redesigned and reorganised layouts of their dining facilities to adhere social distancing norms along with additional hygiene features, while some have also introduced home delivery and take-away.

While most of the players welcomed government’s order to reopen restaurants and shopping malls in a phased manner from June 8, saying that it would help the economy to recover others have also cautioned pointing out that more clarity on guidelines is required as respective state governments and the local administration would have a wider say in this.

QSR chain operator KFC India said the new guidelines would help people to resume their regular life. Assuring safety and well being of its customers, the company has modified the restaurant designs to reinforce social distancing, and trained team members according to the new norms.

“We have planned for ways in which consumers can enjoy their favourite KFC food with friends and family when they come to the restaurants, while being assured of their safety.

“We have modified the restaurant designs to reinforce social distancing, trained team members according to new norms and are implementing measures like distanced seating arrangements, demarcated waiting spots in the queues, controlled customer inflow,” KFC India CMO Moksh Chopra said.

Burman Hospitality, which is the Master Franchise Partner in India for Taco Bell’s, said it would re-open its restaurants with additional hygiene and safety measures, following social distancing norms both on the restaurant floors as well as in the kitchens.

“Restaurant brands like ours have been working diligently on creating and testing new ways of operations designed for the post COVID-19 world.

“To reinforce this, we have been gaining knowledge from what other Taco Bell franchisees have been adopting globally and have already started introducing a number of features that will make us the safest restaurants in India,” Burman Hospitality VP - Operations Mandeep Singh Sethi said.

Some examples are re-organising restaurant layouts, creating an end-to-end contactless dining experience for consumers, as well as introducing new business models which have a greater focus on delivery and take-away, he added.

McDonald’s India (North and East) also said it has implemented safety measures at its restaurant.

“We are studying best practices which are followed globally as well as understanding the local guidelines, basis which we are preparing to ensure a safe and hygienic environment for our customers as well as for our employees,” said McDonald’s India (North and East) in a statement.

Expressing similar sentiments, a spokesperson of Burger King India said: “We welcome the government’s announcement about opening up of restaurants. We are delighted to offer safe, hygienic and tasty food to consumers in these tough times”.

National Restaurant Association of India (NRAI) though has welcomed the government relaxation guidelines, but said it failed to understand the logic of keeping out bars from the purview of permitted activities and the same must be permitted as well.

“We now await to engage with various state governments to put together stringent safeguards to ensure safe environment for our consumers and employees. As a responsible industry body, we had voluntarily closed down our business in larger health risks to our guests and employees and we will like all safeguards to be in place before we open our restaurants again,” NRAI President Anurag Katriar.

It must also not be forgotten that the current permitted hours of business is also very limited and needs to be extended further in due course, he added.

Shopping Centres Association of India (SCAI) ) has said that the move would help ease pressure from the industry and start the process of revival.

“The relaxation is certainly going to help ease an unimaginable amount of pressure that was put on the industry following the lockdown. Revival and resurgence is a long process, which has just about begun. We will await further information from MOHFW to ensure the guidelines are followed in letter and spirit,” said SCAI Chairman Amitabh Taneja.

Retailers Association of India (RAI) said opening of malls and all categories of retail “is important to save millions of jobs and revive the economy”.

“Retailers and malls have to ensure standard operating procedures so that citizens are safe and the people working in these places are also safe. We have been in touch with various government officials since lockdown and we believe that the government is satisfied that the malls would follow the SOPs as is required,” RAI CEO Kumar Rajagopalan said.

(This story has been published from a wire agency feed without modifications to the text. Only the headline has been changed. )


Eating out in times of Covid-19: Hygiene, social distancing norms in focus as restaurants, retailers gear up to reopen in India

Restaurant operators and retailers are now looking forward to resume business activities after the government on Saturday allowed them to re-open from June 8.

Several Quick Service Restaurants (QSR) operators have redesigned and reorganised layouts of their dining facilities to adhere social distancing norms along with additional hygiene features, while some have also introduced home delivery and take-away.

While most of the players welcomed government’s order to reopen restaurants and shopping malls in a phased manner from June 8, saying that it would help the economy to recover others have also cautioned pointing out that more clarity on guidelines is required as respective state governments and the local administration would have a wider say in this.

QSR chain operator KFC India said the new guidelines would help people to resume their regular life. Assuring safety and well being of its customers, the company has modified the restaurant designs to reinforce social distancing, and trained team members according to the new norms.

“We have planned for ways in which consumers can enjoy their favourite KFC food with friends and family when they come to the restaurants, while being assured of their safety.

“We have modified the restaurant designs to reinforce social distancing, trained team members according to new norms and are implementing measures like distanced seating arrangements, demarcated waiting spots in the queues, controlled customer inflow,” KFC India CMO Moksh Chopra said.

Burman Hospitality, which is the Master Franchise Partner in India for Taco Bell’s, said it would re-open its restaurants with additional hygiene and safety measures, following social distancing norms both on the restaurant floors as well as in the kitchens.

“Restaurant brands like ours have been working diligently on creating and testing new ways of operations designed for the post COVID-19 world.

“To reinforce this, we have been gaining knowledge from what other Taco Bell franchisees have been adopting globally and have already started introducing a number of features that will make us the safest restaurants in India,” Burman Hospitality VP - Operations Mandeep Singh Sethi said.

Some examples are re-organising restaurant layouts, creating an end-to-end contactless dining experience for consumers, as well as introducing new business models which have a greater focus on delivery and take-away, he added.

McDonald’s India (North and East) also said it has implemented safety measures at its restaurant.

“We are studying best practices which are followed globally as well as understanding the local guidelines, basis which we are preparing to ensure a safe and hygienic environment for our customers as well as for our employees,” said McDonald’s India (North and East) in a statement.

Expressing similar sentiments, a spokesperson of Burger King India said: “We welcome the government’s announcement about opening up of restaurants. We are delighted to offer safe, hygienic and tasty food to consumers in these tough times”.

National Restaurant Association of India (NRAI) though has welcomed the government relaxation guidelines, but said it failed to understand the logic of keeping out bars from the purview of permitted activities and the same must be permitted as well.

“We now await to engage with various state governments to put together stringent safeguards to ensure safe environment for our consumers and employees. As a responsible industry body, we had voluntarily closed down our business in larger health risks to our guests and employees and we will like all safeguards to be in place before we open our restaurants again,” NRAI President Anurag Katriar.

It must also not be forgotten that the current permitted hours of business is also very limited and needs to be extended further in due course, he added.

Shopping Centres Association of India (SCAI) ) has said that the move would help ease pressure from the industry and start the process of revival.

“The relaxation is certainly going to help ease an unimaginable amount of pressure that was put on the industry following the lockdown. Revival and resurgence is a long process, which has just about begun. We will await further information from MOHFW to ensure the guidelines are followed in letter and spirit,” said SCAI Chairman Amitabh Taneja.

Retailers Association of India (RAI) said opening of malls and all categories of retail “is important to save millions of jobs and revive the economy”.

“Retailers and malls have to ensure standard operating procedures so that citizens are safe and the people working in these places are also safe. We have been in touch with various government officials since lockdown and we believe that the government is satisfied that the malls would follow the SOPs as is required,” RAI CEO Kumar Rajagopalan said.

(This story has been published from a wire agency feed without modifications to the text. Only the headline has been changed. )


Voir la vidéo: La distanciation sociale (Janvier 2022).