Recettes traditionnelles

Un restaurant nudiste à Paris interdit aux convives de porter des vêtements

Un restaurant nudiste à Paris interdit aux convives de porter des vêtements

Le restaurant a interdit les caméras et les vêtements de la salle à manger

O'Naturel est le premier restaurant naturiste de Paris.

Il n'y a pas besoin de s'énerver pour choisir la bonne tenue pour le dîner dans le nouveau restaurant parisien, O'Naturel, car le restaurant exige que tous les invités soient complètement nus pendant le dîner.

Selon ABC News, O'Naturel a ouvert ce mois-ci dans le 12e arrondissement de Paris. Il se présente comme le premier restaurant naturiste de la ville, et tous les convives doivent laisser tous leurs vêtements et appareils photo dans un vestiaire avant d'entrer dans la salle à manger.

Le restaurant a été lancé par les frères Stéphane et Mike Saada, qui ont déclaré qu'ils voulaient donner aux nudistes une chance de voyager et de pratiquer leur passe-temps toute l'année, au lieu de seulement pendant l'été. Leur restaurant de 20 places a ouvert ses portes ce mois-ci et il peut accueillir des invités pour le dîner du mardi au samedi. Le menu est un prix fixe de trois plats pour 58 $, et les clients peuvent choisir parmi le foie gras, le homard, les escargots, l'agneau et les pétoncles. Il faut réserver.

Dans l'intérêt de s'assurer que tous les invités sont à l'aise de manière optimale, O'Naturel a beaucoup de règles. Pour commencer, tous les invités doivent être nus. Tous les téléphones portables et appareils photo sont interdits dans la salle à manger, donc personne ne publiera sa nourriture sur Instagram dans ce restaurant en particulier. L'exhibitionnisme et les comportements sexuels irrespectueux sont également interdits.

La loi française exige que tous les serveurs et le personnel de cuisine soient habillés en tout temps pendant le travail, de sorte que le personnel ne fait pas partie des divertissements.

Le restaurant naturiste dit que ce n'est pas du tout insalubre. Les housses de chaise sont changées après chaque repas, de sorte que chaque invité dispose d'un nouveau siège propre pour s'asseoir tout en dînant nu. L'hygiène est une préoccupation majeure dans toute situation impliquant des aliments, alors consultez ces autres règles de sécurité alimentaire que vous devez suivre.


Fermeture des bars à Paris alors que les infections à Covid augmentent chez les jeunes

Les bars de la région parisienne ont été condamnés à fermer à partir de mardi après que les autorités sanitaires ont signalé une forte augmentation du nombre d'infections au Covid-19 parmi la tranche d'âge des 20-30 ans.

Les restaurants dans et autour de la capitale française ont bénéficié d'un sursis et ont dit qu'ils peuvent rester ouverts à condition qu'ils appliquent de nouvelles règles de sécurité sanitaire plus strictes. Il s'agira de prendre le nom et le numéro de téléphone des convives, d'autoriser un maximum de six personnes par groupe et de mettre du gel pour les mains sur chaque table.

Le chef de la police de la ville a déclaré que cela ne s'appliquait qu'aux établissements "dont l'activité principale est de servir de la nourriture".

Les cinémas, théâtres et musées continueront d'ouvrir mais les clubs de sport et de fitness resteront fermés. Les piscines et les salles de sport seront fermées aux adultes mais pas aux mineurs.

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a déclaré lors d'une conférence de presse : « Ce matin, nous entrons dans une nouvelle phase. Nous nous adaptons tout le temps au développement du virus. Ces mesures visent à ralentir la propagation du virus car il se propage trop rapidement. »

Lallement a déclaré que les mesures qu'il avait décidées étaient un bel "équilibre entre la préservation de la santé de nos compatriotes et la poursuite de la vie économique et sociale".

Les mesures sont intervenues quelques heures après que le gouvernement a annoncé que la région parisienne était déclarée zone « d'alerte maximale » après l'aggravation des taux d'infection à Covid-19.

Aurélien Rousseau, le directeur du service régional de santé, a déclaré que le nombre de cas de coronavirus en Île-de-France était passé à 270 pour 100 000 habitants, mais l'élément le plus inquiétant était une augmentation à plus de 500 pour 100 000 habitants parmi la tranche d'âge des 20-30 ans. Rousseau a déclaré que 35% des lits d'hôpitaux de soins intensifs de la région parisienne étaient occupés par des patients atteints de coronavirus et que cela devrait passer à 50%.

Les restrictions suivantes sont en place pendant 15 jours à partir de mardi :

Interdiction des événements de plus de 1 000 personnes sans compter le personnel et la sécurité.
Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les lieux publics extérieurs.
Interdiction de vente et de consommation d'alcool après 22h.
Interdiction de faire de la musique dans les lieux publics après 22h.
Aucune fête étudiante ou réunion de famille n'est autorisée dans les salles publiques et les zones d'accueil.
Les amphithéâtres universitaires, les théâtres, les réfectoires et les bibliothèques pour réduire de 50 % le nombre d'étudiants à tout moment.
Pas de visite en maison de soins, de soins ou de retraite sans rendez-vous, deux personnes maximum.
Grands centres commerciaux et commerciaux pour limiter le nombre de personnes à un client pour 4 m² de surface au sol.

Les marchés restent ouverts et les manifestations, funérailles et mariages dans les mairies et les églises seront autorisés. Les transports en commun continueront comme maintenant.


Fermeture des bars à Paris alors que les infections à Covid augmentent chez les jeunes

Les bars de la région parisienne ont été condamnés à fermer à partir de mardi après que les autorités sanitaires ont signalé une forte augmentation du nombre d'infections au Covid-19 chez les 20-30 ans.

Les restaurants dans et autour de la capitale française ont bénéficié d'un sursis et ont dit qu'ils peuvent rester ouverts à condition qu'ils appliquent de nouvelles règles de sécurité sanitaire plus strictes. Il s'agira de prendre le nom et le numéro de téléphone des convives, de permettre un maximum de six personnes par groupe et de mettre du gel pour les mains sur chaque table.

Le chef de la police de la ville a déclaré que cela ne s'appliquait qu'aux établissements "dont l'activité principale est de servir de la nourriture".

Les cinémas, théâtres et musées continueront d'ouvrir mais les clubs de sport et de fitness resteront fermés. Les piscines et les salles de sport seront fermées aux adultes mais pas aux mineurs.

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a déclaré lors d'une conférence de presse : « Ce matin, nous entrons dans une nouvelle phase. Nous nous adaptons tout le temps au développement du virus. Ces mesures visent à ralentir la propagation du virus car il se propage trop rapidement. »

Lallement a déclaré que les mesures qu'il avait décidées étaient un bel "équilibre entre la préservation de la santé de nos compatriotes et la poursuite de la vie économique et sociale".

Les mesures sont intervenues quelques heures après que le gouvernement a annoncé que la région parisienne était déclarée zone « d'alerte maximale » après l'aggravation des taux d'infection à Covid-19.

Aurélien Rousseau, le directeur du service régional de santé, a déclaré que le nombre de cas de coronavirus en Île-de-France était passé à 270 pour 100 000 habitants, mais l'élément le plus inquiétant était une augmentation à plus de 500 pour 100 000 habitants parmi la tranche d'âge des 20-30 ans. Rousseau a déclaré que 35% des lits d'hôpitaux de soins intensifs de la région parisienne étaient occupés par des patients atteints de coronavirus et que cela devrait passer à 50%.

Les restrictions suivantes sont en place pendant 15 jours à partir de mardi :

Interdiction des événements de plus de 1 000 personnes sans compter le personnel et la sécurité.
Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les lieux publics extérieurs.
Interdiction de vente et de consommation d'alcool après 22h.
Interdiction de faire de la musique dans les lieux publics après 22h.
Aucune fête étudiante ou réunion de famille n'est autorisée dans les salles publiques et les zones d'accueil.
Des amphithéâtres universitaires, des théâtres, des réfectoires et des bibliothèques pour réduire de 50 % le nombre d'étudiants à la fois.
Pas de visite en maison de soins, de soins ou de retraite sans rendez-vous, deux personnes maximum.
Grands centres commerciaux et commerciaux pour limiter le nombre de personnes à un client pour 4 m² de surface au sol.

Les marchés restent ouverts et les manifestations, funérailles et mariages dans les mairies et les églises seront autorisés. Les transports en commun continueront comme maintenant.


Fermeture des bars à Paris alors que les infections à Covid augmentent chez les jeunes

Les bars de la région parisienne ont été condamnés à fermer à partir de mardi après que les autorités sanitaires ont signalé une forte augmentation du nombre d'infections au Covid-19 parmi la tranche d'âge des 20-30 ans.

Les restaurants dans et autour de la capitale française ont bénéficié d'un sursis et ont dit qu'ils peuvent rester ouverts à condition qu'ils appliquent de nouvelles règles de sécurité sanitaire plus strictes. Il s'agira de prendre le nom et le numéro de téléphone des convives, d'autoriser un maximum de six personnes par groupe et de mettre du gel pour les mains sur chaque table.

Le chef de la police de la ville a déclaré que cela ne s'appliquait qu'aux établissements "dont l'activité principale est de servir de la nourriture".

Les cinémas, théâtres et musées continueront d'ouvrir mais les clubs de sport et de fitness resteront fermés. Les piscines et les salles de sport seront fermées aux adultes mais pas aux mineurs.

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a déclaré lors d'une conférence de presse : « Ce matin, nous entrons dans une nouvelle phase. Nous nous adaptons tout le temps au développement du virus. Ces mesures visent à ralentir la propagation du virus car il se propage trop rapidement. »

Lallement a déclaré que les mesures qu'il avait décidées étaient un bel "équilibre entre la préservation de la santé de nos compatriotes et la poursuite de la vie économique et sociale".

Les mesures sont intervenues quelques heures après que le gouvernement a annoncé que la région parisienne était déclarée zone « d'alerte maximale » après l'aggravation des taux d'infection à Covid-19.

Aurélien Rousseau, le directeur du service régional de santé, a déclaré que le nombre de cas de coronavirus en Île-de-France était passé à 270 pour 100 000 habitants, mais l'élément le plus inquiétant était une augmentation à plus de 500 pour 100 000 habitants parmi la tranche d'âge des 20-30 ans. Rousseau a déclaré que 35% des lits d'hôpitaux de soins intensifs de la région parisienne étaient occupés par des patients atteints de coronavirus et que cela devrait passer à 50%.

Les restrictions suivantes sont en place pendant 15 jours à partir de mardi :

Interdiction des événements de plus de 1 000 personnes sans compter le personnel et la sécurité.
Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les lieux publics extérieurs.
Interdiction de vente et de consommation d'alcool après 22h.
Interdiction de faire de la musique dans les lieux publics après 22h.
Aucune fête étudiante ou réunion de famille n'est autorisée dans les salles publiques et les zones d'accueil.
Les amphithéâtres universitaires, les théâtres, les réfectoires et les bibliothèques pour réduire de 50 % le nombre d'étudiants à tout moment.
Pas de visite en maison de soins, de soins ou de retraite sans rendez-vous, deux personnes maximum.
Grands centres commerciaux et commerciaux pour limiter le nombre de personnes à un client pour 4 m² de surface au sol.

Les marchés restent ouverts et les manifestations, funérailles et mariages dans les mairies et les églises seront autorisés. Les transports en commun continueront comme maintenant.


Fermeture des bars à Paris alors que les infections à Covid augmentent chez les jeunes

Les bars de la région parisienne ont été condamnés à fermer à partir de mardi après que les autorités sanitaires ont signalé une forte augmentation du nombre d'infections au Covid-19 chez les 20-30 ans.

Les restaurants dans et autour de la capitale française ont bénéficié d'un sursis et ont dit qu'ils peuvent rester ouverts à condition qu'ils appliquent de nouvelles règles de sécurité sanitaire plus strictes. Il s'agira de prendre le nom et le numéro de téléphone des convives, de permettre un maximum de six personnes par groupe et de mettre du gel pour les mains sur chaque table.

Le chef de la police de la ville a déclaré que cela ne s'appliquait qu'aux établissements "dont l'activité principale est de servir de la nourriture".

Les cinémas, théâtres et musées continueront d'ouvrir mais les clubs de sport et de fitness resteront fermés. Les piscines et les salles de sport seront fermées aux adultes mais pas aux mineurs.

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a déclaré lors d'une conférence de presse : « Ce matin, nous entrons dans une nouvelle phase. Nous nous adaptons tout le temps au développement du virus. Ces mesures visent à ralentir la propagation du virus car il se propage trop rapidement. »

Lallement a déclaré que les mesures qu'il avait décidées étaient un bel "équilibre entre la préservation de la santé de nos compatriotes et la poursuite de la vie économique et sociale".

Les mesures sont intervenues quelques heures après que le gouvernement a annoncé que la région parisienne était déclarée zone « d'alerte maximale » après l'aggravation des taux d'infection à Covid-19.

Aurélien Rousseau, le directeur du service régional de santé, a déclaré que le nombre de cas de coronavirus en Île-de-France était passé à 270 pour 100 000 habitants, mais l'élément le plus inquiétant était une augmentation à plus de 500 pour 100 000 habitants parmi la tranche d'âge des 20-30 ans. Rousseau a déclaré que 35% des lits d'hôpitaux de soins intensifs de la région parisienne étaient occupés par des patients atteints de coronavirus et que cela devrait passer à 50%.

Les restrictions suivantes sont en place pendant 15 jours à partir de mardi :

Interdiction des événements de plus de 1 000 personnes sans compter le personnel et la sécurité.
Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les lieux publics extérieurs.
Interdiction de vente et de consommation d'alcool après 22h.
Interdiction de faire de la musique dans les lieux publics après 22h.
Aucune fête étudiante ou réunion de famille n'est autorisée dans les salles publiques et les zones d'accueil.
Des amphithéâtres universitaires, des théâtres, des réfectoires et des bibliothèques pour réduire de 50 % le nombre d'étudiants à la fois.
Pas de visite en maison de soins, de soins ou de retraite sans rendez-vous, deux personnes maximum.
Grands centres commerciaux et commerciaux pour limiter le nombre de personnes à un client pour 4 m² de surface au sol.

Les marchés restent ouverts et les manifestations, funérailles et mariages dans les mairies et les églises seront autorisés. Les transports en commun continueront comme maintenant.


Fermeture des bars à Paris alors que les infections à Covid augmentent chez les jeunes

Les bars de la région parisienne ont été condamnés à fermer à partir de mardi après que les autorités sanitaires ont signalé une forte augmentation du nombre d'infections au Covid-19 chez les 20-30 ans.

Les restaurants dans et autour de la capitale française ont bénéficié d'un sursis et ont dit qu'ils peuvent rester ouverts à condition qu'ils appliquent de nouvelles règles de sécurité sanitaire plus strictes. Il s'agira de prendre le nom et le numéro de téléphone des convives, de permettre un maximum de six personnes par groupe et de mettre du gel pour les mains sur chaque table.

Le chef de la police de la ville a déclaré que cela ne s'appliquait qu'aux établissements "dont l'activité principale est de servir de la nourriture".

Les cinémas, théâtres et musées continueront d'ouvrir mais les clubs de sport et de fitness resteront fermés. Les piscines et les salles de sport seront fermées aux adultes mais pas aux mineurs.

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a déclaré lors d'une conférence de presse : « Ce matin, nous entrons dans une nouvelle phase. Nous nous adaptons tout le temps au développement du virus. Ces mesures visent à ralentir la propagation du virus car il se propage trop rapidement. »

Lallement a déclaré que les mesures qu'il avait décidées étaient un bel "équilibre entre la préservation de la santé de nos compatriotes et la poursuite de la vie économique et sociale".

Les mesures sont intervenues quelques heures après que le gouvernement a annoncé que la région parisienne était déclarée zone « d'alerte maximale » après l'aggravation des taux d'infection à Covid-19.

Aurélien Rousseau, le directeur du service régional de santé, a déclaré que le nombre de cas de coronavirus en Île-de-France était passé à 270 pour 100 000 habitants, mais l'élément le plus inquiétant était une augmentation à plus de 500 pour 100 000 habitants parmi la tranche d'âge des 20-30 ans. Rousseau a déclaré que 35% des lits d'hôpitaux de soins intensifs de la région parisienne étaient occupés par des patients atteints de coronavirus et que cela devrait passer à 50%.

Les restrictions suivantes sont en place pendant 15 jours à partir de mardi :

Interdiction des événements de plus de 1 000 personnes sans compter le personnel et la sécurité.
Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les lieux publics extérieurs.
Interdiction de vente et de consommation d'alcool après 22h.
Interdiction de faire de la musique dans les lieux publics après 22h.
Aucune fête étudiante ou réunion de famille n'est autorisée dans les salles publiques et les zones d'accueil.
Des amphithéâtres universitaires, des théâtres, des réfectoires et des bibliothèques pour réduire de 50 % le nombre d'étudiants à la fois.
Pas de visite en maison de soins, de soins ou de retraite sans rendez-vous, deux personnes maximum.
Grands centres commerciaux et commerciaux pour limiter le nombre de personnes à un client pour 4 m² de surface au sol.

Les marchés restent ouverts et les manifestations, funérailles et mariages dans les mairies et les églises seront autorisés. Les transports en commun continueront comme maintenant.


Fermeture des bars à Paris alors que les infections à Covid augmentent chez les jeunes

Les bars de la région parisienne ont été condamnés à fermer à partir de mardi après que les autorités sanitaires ont signalé une forte augmentation du nombre d'infections au Covid-19 chez les 20-30 ans.

Les restaurants dans et autour de la capitale française ont bénéficié d'un sursis et ont dit qu'ils peuvent rester ouverts à condition qu'ils appliquent de nouvelles règles de sécurité sanitaire plus strictes. Il s'agira de prendre le nom et le numéro de téléphone des convives, de permettre un maximum de six personnes par groupe et de mettre du gel pour les mains sur chaque table.

Le chef de la police de la ville a déclaré que cela ne s'appliquait qu'aux établissements "dont l'activité principale est de servir de la nourriture".

Les cinémas, théâtres et musées continueront d'ouvrir mais les clubs de sport et de fitness resteront fermés. Les piscines et les salles de sport seront fermées aux adultes mais pas aux mineurs.

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a déclaré lors d'une conférence de presse : « Ce matin, nous entrons dans une nouvelle phase. Nous nous adaptons tout le temps au développement du virus. Ces mesures visent à ralentir la propagation du virus car il se propage trop rapidement. »

Lallement a déclaré que les mesures qu'il avait décidées étaient un bel "équilibre entre la préservation de la santé de nos compatriotes et la poursuite de la vie économique et sociale".

Les mesures sont intervenues quelques heures après que le gouvernement a annoncé que la région parisienne était déclarée zone « d'alerte maximale » après l'aggravation des taux d'infection à Covid-19.

Aurélien Rousseau, le directeur du service régional de santé, a déclaré que le nombre de cas de coronavirus en Île-de-France était passé à 270 pour 100 000 habitants, mais l'élément le plus inquiétant était une augmentation à plus de 500 pour 100 000 habitants parmi la tranche d'âge des 20-30 ans. Rousseau a déclaré que 35% des lits d'hôpitaux de soins intensifs de la région parisienne étaient occupés par des patients atteints de coronavirus et que cela devrait passer à 50%.

Les restrictions suivantes sont en place pendant 15 jours à partir de mardi :

Interdiction des événements de plus de 1 000 personnes sans compter le personnel et la sécurité.
Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les lieux publics extérieurs.
Interdiction de vente et de consommation d'alcool après 22h.
Interdiction de faire de la musique dans les lieux publics après 22h.
Aucune fête étudiante ou réunion de famille n'est autorisée dans les salles publiques et les zones d'accueil.
Des amphithéâtres universitaires, des théâtres, des réfectoires et des bibliothèques pour réduire de 50 % le nombre d'étudiants à la fois.
Pas de visite en maison de soins, de soins ou de retraite sans rendez-vous, deux personnes maximum.
Grands centres commerciaux et commerciaux pour limiter le nombre de personnes à un client pour 4 m² de surface au sol.

Les marchés restent ouverts et les manifestations, funérailles et mariages dans les mairies et les églises seront autorisés. Les transports en commun continueront comme maintenant.


Fermeture des bars à Paris alors que les infections à Covid augmentent chez les jeunes

Les bars de la région parisienne ont été condamnés à fermer à partir de mardi après que les autorités sanitaires ont signalé une forte augmentation du nombre d'infections au Covid-19 chez les 20-30 ans.

Les restaurants dans et autour de la capitale française ont bénéficié d'un sursis et ont dit qu'ils peuvent rester ouverts à condition qu'ils appliquent de nouvelles règles de sécurité sanitaire plus strictes. Il s'agira de prendre le nom et le numéro de téléphone des convives, d'autoriser un maximum de six personnes par groupe et de mettre du gel pour les mains sur chaque table.

Le chef de la police de la ville a déclaré que cela ne s'appliquait qu'aux établissements "dont l'activité principale est de servir de la nourriture".

Les cinémas, théâtres et musées continueront d'ouvrir mais les clubs de sport et de fitness resteront fermés. Les piscines et les salles de sport seront fermées aux adultes mais pas aux mineurs.

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a déclaré lors d'une conférence de presse : « Ce matin, nous entrons dans une nouvelle phase. Nous nous adaptons tout le temps au développement du virus. Ces mesures visent à ralentir la propagation du virus car il se propage trop rapidement. »

Lallement a déclaré que les mesures qu'il avait décidées étaient un bel "équilibre entre la préservation de la santé de nos compatriotes et la poursuite de la vie économique et sociale".

Les mesures sont intervenues quelques heures après que le gouvernement a annoncé que la région parisienne était déclarée zone « d'alerte maximale » après l'aggravation des taux d'infection à Covid-19.

Aurélien Rousseau, le directeur du service régional de santé, a déclaré que le nombre de cas de coronavirus en Île-de-France était passé à 270 pour 100 000 habitants, mais l'élément le plus inquiétant était une augmentation à plus de 500 pour 100 000 habitants parmi la tranche d'âge des 20-30 ans. Rousseau a déclaré que 35% des lits d'hôpitaux de soins intensifs de la région parisienne étaient occupés par des patients atteints de coronavirus et que cela devrait passer à 50%.

Les restrictions suivantes sont en place pendant 15 jours à partir de mardi :

Interdiction des événements de plus de 1 000 personnes sans compter le personnel et la sécurité.
Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les lieux publics extérieurs.
Interdiction de vente et de consommation d'alcool après 22h.
Interdiction de faire de la musique dans les lieux publics après 22h.
Aucune fête étudiante ou réunion de famille n'est autorisée dans les salles publiques et les zones d'accueil.
Les amphithéâtres universitaires, les théâtres, les réfectoires et les bibliothèques pour réduire de 50 % le nombre d'étudiants à tout moment.
Pas de visite en maison de soins, de soins ou de retraite sans rendez-vous, deux personnes maximum.
Grands centres commerciaux et commerciaux pour limiter le nombre de personnes à un client pour 4 m² de surface au sol.

Les marchés restent ouverts et les manifestations, funérailles et mariages dans les mairies et les églises seront autorisés. Les transports en commun continueront comme maintenant.


Fermeture des bars à Paris alors que les infections à Covid augmentent chez les jeunes

Les bars de la région parisienne ont été condamnés à fermer à partir de mardi après que les autorités sanitaires ont signalé une forte augmentation du nombre d'infections au Covid-19 parmi la tranche d'âge des 20-30 ans.

Les restaurants dans et autour de la capitale française ont bénéficié d'un sursis et ont dit qu'ils peuvent rester ouverts à condition qu'ils appliquent de nouvelles règles de sécurité sanitaire plus strictes. Il s'agira de prendre le nom et le numéro de téléphone des convives, d'autoriser un maximum de six personnes par groupe et de mettre du gel pour les mains sur chaque table.

Le chef de la police de la ville a déclaré que cela ne s'appliquait qu'aux établissements "dont l'activité principale est de servir de la nourriture".

Les cinémas, théâtres et musées continueront d'ouvrir mais les clubs de sport et de fitness resteront fermés. Les piscines et les salles de sport seront fermées aux adultes mais pas aux mineurs.

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a déclaré lors d'une conférence de presse : « Ce matin, nous entrons dans une nouvelle phase. Nous nous adaptons tout le temps au développement du virus. Ces mesures visent à ralentir la propagation du virus car il se propage trop rapidement. »

Lallement a déclaré que les mesures qu'il avait décidées étaient un bel "équilibre entre la préservation de la santé de nos compatriotes et la poursuite de la vie économique et sociale".

Les mesures sont intervenues quelques heures après que le gouvernement a annoncé que la région parisienne était déclarée zone « d'alerte maximale » après l'aggravation des taux d'infection à Covid-19.

Aurélien Rousseau, le directeur du service régional de santé, a déclaré que le nombre de cas de coronavirus en Île-de-France était passé à 270 pour 100 000 habitants, mais l'élément le plus inquiétant était une augmentation à plus de 500 pour 100 000 habitants parmi la tranche d'âge des 20-30 ans. Rousseau a déclaré que 35% des lits d'hôpitaux de soins intensifs de la région parisienne étaient occupés par des patients atteints de coronavirus et que cela devrait passer à 50%.

Les restrictions suivantes sont en place pendant 15 jours à partir de mardi :

Interdiction des événements de plus de 1 000 personnes sans compter le personnel et la sécurité.
Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les lieux publics extérieurs.
Interdiction de vente et de consommation d'alcool après 22h.
Interdiction de faire de la musique dans les lieux publics après 22h.
Aucune fête étudiante ou réunion de famille n'est autorisée dans les salles publiques et les zones d'accueil.
Les amphithéâtres universitaires, les théâtres, les réfectoires et les bibliothèques pour réduire de 50 % le nombre d'étudiants à tout moment.
Pas de visite en maison de soins, de soins ou de retraite sans rendez-vous, deux personnes maximum.
Grands centres commerciaux et commerciaux pour limiter le nombre de personnes à un client pour 4 m² de surface au sol.

Les marchés restent ouverts et les manifestations, funérailles et mariages dans les mairies et les églises seront autorisés. Les transports en commun continueront comme maintenant.


Fermeture des bars à Paris alors que les infections à Covid augmentent chez les jeunes

Les bars de la région parisienne ont été condamnés à fermer à partir de mardi après que les autorités sanitaires ont signalé une forte augmentation du nombre d'infections au Covid-19 chez les 20-30 ans.

Les restaurants dans et autour de la capitale française ont bénéficié d'un sursis et ont dit qu'ils peuvent rester ouverts à condition qu'ils appliquent de nouvelles règles de sécurité sanitaire plus strictes. Il s'agira de prendre le nom et le numéro de téléphone des convives, de permettre un maximum de six personnes par groupe et de mettre du gel pour les mains sur chaque table.

Le chef de la police de la ville a déclaré que cela ne s'appliquait qu'aux établissements "dont l'activité principale est de servir de la nourriture".

Les cinémas, théâtres et musées continueront d'ouvrir mais les clubs de sport et de fitness resteront fermés. Les piscines et les salles de sport seront fermées aux adultes mais pas aux mineurs.

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a déclaré lors d'une conférence de presse : « Ce matin, nous entrons dans une nouvelle phase. Nous nous adaptons tout le temps au développement du virus. Ces mesures visent à ralentir la propagation du virus car il se propage trop rapidement. »

Lallement a déclaré que les mesures qu'il avait décidées étaient un bel "équilibre entre la préservation de la santé de nos compatriotes et la poursuite de la vie économique et sociale".

Les mesures sont intervenues quelques heures après que le gouvernement a annoncé que la région parisienne était déclarée zone « d'alerte maximale » après l'aggravation des taux d'infection à Covid-19.

Aurélien Rousseau, le directeur du service régional de santé, a déclaré que le nombre de cas de coronavirus en Île-de-France était passé à 270 pour 100 000 habitants, mais l'élément le plus inquiétant était une augmentation à plus de 500 pour 100 000 habitants parmi la tranche d'âge des 20-30 ans. Rousseau a déclaré que 35% des lits d'hôpitaux de soins intensifs de la région parisienne étaient occupés par des patients atteints de coronavirus et que cela devrait passer à 50%.

Les restrictions suivantes sont en place pendant 15 jours à partir de mardi :

Interdiction des événements de plus de 1 000 personnes sans compter le personnel et la sécurité.
Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les lieux publics extérieurs.
Interdiction de vente et de consommation d'alcool après 22h.
Interdiction de faire de la musique dans les lieux publics après 22h.
Aucune fête étudiante ou réunion de famille n'est autorisée dans les salles publiques et les zones d'accueil.
Les amphithéâtres universitaires, les théâtres, les réfectoires et les bibliothèques pour réduire de 50 % le nombre d'étudiants à tout moment.
Pas de visite en maison de soins, de soins ou de retraite sans rendez-vous, deux personnes maximum.
Grands centres commerciaux et commerciaux pour limiter le nombre de personnes à un client pour 4 m² de surface au sol.

Les marchés restent ouverts et les manifestations, funérailles et mariages dans les mairies et les églises seront autorisés. Les transports en commun continueront comme maintenant.


Fermeture des bars à Paris alors que les infections à Covid augmentent chez les jeunes

Les bars de la région parisienne ont été condamnés à fermer à partir de mardi après que les autorités sanitaires ont signalé une forte augmentation du nombre d'infections au Covid-19 chez les 20-30 ans.

Les restaurants dans et autour de la capitale française ont bénéficié d'un sursis et ont dit qu'ils peuvent rester ouverts à condition qu'ils appliquent de nouvelles règles de sécurité sanitaire plus strictes. Il s'agira de prendre le nom et le numéro de téléphone des convives, de permettre un maximum de six personnes par groupe et de mettre du gel pour les mains sur chaque table.

Le chef de la police de la ville a déclaré que cela ne s'appliquait qu'aux établissements "dont l'activité principale est de servir de la nourriture".

Les cinémas, théâtres et musées continueront d'ouvrir mais les clubs de sport et de fitness resteront fermés. Les piscines et les salles de sport seront fermées aux adultes mais pas aux mineurs.

Le préfet de police de Paris, Didier Lallement, a déclaré lors d'une conférence de presse : « Ce matin, nous entrons dans une nouvelle phase. Nous nous adaptons tout le temps au développement du virus. Ces mesures visent à ralentir la propagation du virus car il se propage trop rapidement. »

Lallement a déclaré que les mesures qu'il avait décidées étaient un bel "équilibre entre la préservation de la santé de nos compatriotes et la poursuite de la vie économique et sociale".

Les mesures sont intervenues quelques heures après que le gouvernement a annoncé que la région parisienne était déclarée zone « d'alerte maximale » après l'aggravation des taux d'infection à Covid-19.

Aurélien Rousseau, le directeur du service régional de santé, a déclaré que le nombre de cas de coronavirus en Île-de-France était passé à 270 pour 100 000 habitants, mais l'élément le plus inquiétant était une augmentation à plus de 500 pour 100 000 habitants parmi la tranche d'âge des 20-30 ans. Rousseau a déclaré que 35% des lits d'hôpitaux de soins intensifs de la région parisienne étaient occupés par des patients atteints de coronavirus et que cela devrait passer à 50%.

Les restrictions suivantes sont en place pendant 15 jours à partir de mardi :

Interdiction des événements de plus de 1 000 personnes sans compter le personnel et la sécurité.
Interdiction des rassemblements de plus de 10 personnes dans les lieux publics extérieurs.
Interdiction de vente et de consommation d'alcool après 22h.
Interdiction de faire de la musique dans les lieux publics après 22h.
Aucune fête étudiante ou réunion de famille n'est autorisée dans les salles publiques et les zones d'accueil.
Les amphithéâtres universitaires, les théâtres, les réfectoires et les bibliothèques pour réduire de 50 % le nombre d'étudiants à tout moment.
Pas de visite en maison de soins, de soins ou de retraite sans rendez-vous, deux personnes maximum.
Grands centres commerciaux et commerciaux pour limiter le nombre de personnes à un client pour 4 m² de surface au sol.

Les marchés restent ouverts et les manifestations, funérailles et mariages dans les mairies et les églises seront autorisés. Les transports en commun continueront comme maintenant.


Voir la vidéo: Restaurants Les Plus Étranges Qui Existent Vraiment! (Janvier 2022).